PME, sécurisez l’informatique de votre entreprise avec une solution SOC 24/7

Partagez cet article

Selon l’Ifop, près de 7 PME sur 10 pensent ne pas intéresser les cybercriminels, bien qu’elles soient pourtant régulièrement ciblées. 40 % des rançongiciels traités ou rapportés à l’ANSSI en 2022 touchaient des PME et ETI. Les cyberattaques dont sont victimes les PME sont majoritairement des hameçonnages, des compromissions de comptes et des rançongiciels.  

Dans ce contexte, et quelle que soit la taille de votre entreprise, sécuriser les terminaux et les postes de travail constitue l’une des mesures prioritaires à mettre en place. L’objectif ? Limiter les points d’intrusion au sein du système d’information. Mais alors quel outil privilégier pour sécuriser les postes de travail ? En quoi un centre opérationnel de sécurité (SOC) 24/ 7 permet de sécuriser l’informatique de votre entreprise ? Les experts d’Easy Service Informatique analysent le sujet pour vous. 

Sécuriser les postes de travail, pourquoi est-ce si important ? 

Les postes de travail sont des points d’entrées privilégiés dans les systèmes d’information. 

Généralement moins bien dotées que les grandes organisations en termes de compétences, de ressources internes et de budget, les PME sont pourtant tout aussi concernées par les problématiques de cybersécurité. En étant constamment connecté au réseau de l’entreprise, les terminaux (postes de travail, ordinateur portable, smartphone) constituent une porte d’entrée sur les données sensibles de l’entreprise via notamment la messagerie ou encore les applications collaboratives dans le cloud.  

Comme le rappelle l’ANSSI dans son guide « La cybersécurité pour les TPE/PME en 13 questions », dans la plupart des cas, un cybercriminel qui s’est introduit sur une machine cherche à étendre sa compromission en prenant le contrôle d’autres actifs informatiques de l’entreprise victime. Cette étape passe le plus souvent par le scan des machines environnantes et la recherche de vulnérabilité lui permettant de passer d’une machine à une autre. Un déplacement de l’attaquant dans le SI de la victime qui a de lourdes conséquences. 

Les conséquences potentielles des cyberattaques pour les entreprises 

Les risques cyber sont nombreux dans les entreprises. Dans 80% des cas, c’est une erreur humaine quoi ouvre la porte du système informatique de l’entreprise aux pirates. Citons par exemple le téléchargement involontaire d’un logiciel malveillant par un salarié ou encore l’ouverture d’une pièce jointe malicieuse.  

Cependant, il peut arriver que l’erreur humaine n’en soit pas vraiment une…  Elle camoufle une malveillance délibérée comme l’intrusion dans un système d’information via l’exploitation de vulnérabilités, la prise de contrôle à distance de la machine, la diffusion d’un malware ou l’exfiltration de données confidentielles. Dans une majorité de ces cas, le poste de travail s’avère être un allié précieux pour le cybercriminel. 

Les violations de sécurité peuvent par exemple conduire à des pertes de données (financières, commerciales, RH) et des interruptions d’activité pouvant aller jusqu’à mettre en péril la santé financière de l’entreprise. C’est pourquoi il est impératif d’augmenter le niveau de sécurité des postes de travail en installant des outils de protection avancés.  

Quelles sont les limites des solutions traditionnelles de sécurité ? 

Antivirus et pare-feu, des solutions incomplètes 

Si les PME sont de plus en plus conscientes des risques numériques, leur sécurité opérationnelle continue de reposer en grande partie sur des solutions traditionnelles de cybersécurité, pare-feu et antivirus en tête. Souvent confondues, ces deux solutions n’ont pourtant pas le même rôle.  

Le pare-feu protège le réseau informatique de l’entreprise en filtrant le trafic entrant et sortant. Grâce à la fonctionnalité IDS, le pare-feu a la capacité de détecter des programmes malveillants en se basant sur la signature. Si cette technologie est intéressante, elle n’est cependant pas infaillible. Quant à l’antivirus, il protège les terminaux (postes de travail, ordinateur portable, tablette, téléphone mobile) de l’entreprise face aux programmes malveillants qui pourraient provenir d’Internet. Si sur le papier ces deux technologies semblent efficientes, la réalité est moins rassurante.  

Des solutions insuffisantes face aux menaces sophistiquées 

Si les solutions de type antivirus et pare-feu constituent des premiers remparts, elles ne sont en revanche pas suffisantes pour protéger en profondeur les PME face à des menaces qui gagnent à la fois en volume et en intensité. Les acteurs malveillants font aujourd’hui appel à l’intelligence artificielle et au machine learning pour exploiter les vulnérabilités des systèmes de protection des entreprises. En générant de nouvelles menaces inconnues jusqu’alors, les outils de détection basés sur des catalogues d’empreintes numériques ne sont plus en capacité de détecter les menaces. Résultat : avec l’essor de la cybercriminalité, les cyberattaques sont mieux préparées, davantage automatisées et dotées d’une capacité de nuisance étendue. 

De leur côté, les entreprises traitent de plus en plus de données sensibles, confidentielles et personnelles, qu’elles sont tenues de protéger. Avec la mobilité accrue des collaborateurs, le nombre de terminaux à protéger est également plus important. 

Dans ce contexte de multiplication et de sophistication croissante des attaques, les PME doivent adopter des approches plus avancées et adaptées aux nouvelles menaces afin de protéger efficacement leurs postes de travail. Cette technologie existe : le centre opérationnel de sécurité appelé communément SOC (Security Operations Center).  

Comment un centre opérationnel de sécurité peut-il renforcer la sécurité de votre entreprise ? 

Le centre opérationnel de sécurité (SOC) 24/7 est la tour de contrôle de la sécurité informatique de votre entreprise. Composé de différentes briques technologiques, qui sécurisent, analysent et corrèlent les données générées en temps réel par votre parc informatique, il offre une vision en temps réel de ce qui se passe. Plus techniquement, nous parlons de EDR, XDR ou MDR (RDV ici pour plus d’explications). Le centre opérationnel de sécurité est piloté par une équipe d’analystes en cybersécurité qui surveille 24/24 et 7/7 votre parc informatique. De ce fait, le SOC 24/7 apporte de nombreux avantages technologiques permettant de prévenir, détecter et stopper la menace. L’entreprise passe ainsi d’une posture de cybersécurité réactive à une posture proactive. 

Grâce à ces outils, les équipes IT ont ainsi une meilleure connaissance du contexte des menaces et des incidents de sécurité. Elles peuvent prendre plus rapidement les mesures nécessaires pour y remédier. Certaines des mesures de traitement des incidents peuvent d’ailleurs être prises de manière automatisée. 

En conclusion, moins conscientes des risques cyber et pourtant tout autant concernées que les entreprises de plus grande taille, les PME ne peuvent plus se contenter des solutions de sécurité traditionnelles pour sécuriser leurs postes de travail, leurs données, leurs actifs et leur réputation. Le recours à un centre opérationnel de sécurité 24/7 (SOC) assure cette fonction, sans avoir à amputer leurs ressources et leur budget.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Plus à explorer

Une demande ? Une question ?

Vous souhaitez en savoir plus sur nos services de prestataire informatique

Jours
Heures
Minutes
Secondes

SAVE THE DATE

WEBINAR

Les coulisses d'une cyberattaque

Découvrez avec quelle rapidité un hacker peut accéder à vos données et comment mieux vous protéger.