Les problèmes informatiques contrarient le quotidien des salariés

Partagez cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

55% des salariés sont régulièrement confrontés à des problèmes informatiques, selon une récente étude.  Cela n’est pas sans conséquence sur leurs motivations et leur productivité. Les sondés estiment perdre près d’une demi-heure par semaine à cause de lenteurs, de bugs et autres incidents informatiques. Ces ennuis informatiques pèseraient même, pour 58% des sondés, dans leur décision de quitter leur entreprise.

A la question de savoir ce qui pourrait les faire quitter leur entreprise, les réponses des salariés interrogés peuvent surprendre. On trouve en premier lieu la rémunération et les perspectives d’évolution, puis vient la culture d’entreprise, et en troisième position, et c’est là qu’il y a surprise, les salariés interrogés mettent en avant la performance de leurs équipements technologiques. Un matériel informatique insuffisamment performant constitue donc une cause de démission possible, avant même des trajets trop longs.

Ce sont les principales découvertes de l’étude réalisée par l’entreprise Nexthink dont l’objet est d’analyser l’expérience informatique des salariés. Une technologie pas à la hauteur, et les salariés sont perturbés, distraits et démotivés.

La fréquence des problèmes rencontrés n’est pas anodine : 40% des salariés subissent un problème informatique au moins une fois par semaine. Et ces pannes bloquent parfois longtemps, jusqu’à une demi-heure pour 35% des cas. De plus, l’interruption rompt la concentration qui, elle, peut prendre jusqu’à 25 minutes supplémentaires pour être retrouvée, d’après une étude de l’université de Californie. En ce qui concerne le télétravail, les pannes sont encore plus fréquentes. 38% des sondés estiment que le travail hybride complique les problèmes technologiques. Les principales causes des pannes ? A égalité on trouve des problèmes de logiciel et de connexion Internet, puis des bugs liés au matériel.

Des services informatiques peu et mal identifiés

En cas de panne, plus que le recours au service informatique de son entreprise, ce qui prime c’est la débrouille. 37% des personnes interrogées vont commencer par redémarrer le système. Si cela ne suffit pas, elles vont alors se tourner vers leurs collègues, au cas où ils auraient rencontré le même problème. Ce n’est qu’en troisième position qu’elles songent alors à prendre contact avec le service informatique, et seuls 15% des salariés le font en première intention. 7% essayent de résoudre eux-mêmes le problème, via une recherche sur internet.

Au final, on constate donc que les salariés connaissent mal les services informatiques. Un tiers d’entre eux n’identifient pas les responsables informatiques dans leurs entreprises et ignorent même l’existence de cette fonction.

Le recours à un prestataire informatique externe

Externaliser la gestion de son système informatique, en optant pour une prestation d’infogérance, est un modèle de plus en plus répandu, car de fait il fonctionne de manière efficace et s’avère rentable.

Le principe du recours au MSP (Managed Service Provider)  est de pouvoir se libérer des contraintes informatiques pour se recentrer sur son cœur de métier. L’informatique étant la condition même de l’exercice de la plupart des activités, il faut pouvoir compter sur son bon fonctionnement. Par ricochet, un outil informatique irréprochable permet de développer son activité.

La prestation d’infogérance non seulement assure le bon fonctionnement du parc informatique de l’entreprise cliente mais également l’adapte à ses projets et ses problématiques. Il s’agit donc d’une offre sur mesure qui personnalise l’infrastructure informatique de façon évolutive selon les besoins, les usages spécifiques et la taille de l’entreprise cliente.

Par la mise à disposition d’une équipe d’intervenants dédiée, le client bénéficie d’outils informatiques toujours opérationnels et à jour, adaptés à son activité et à même de garantir la sécurité de ses données.

Audit et conseils d’experts optimisent le développement du SI.

Le service s’articule à partir de trois fils directeurs : la proactivité qui consiste à prévenir plutôt que guérir, l’automatisation pour gagner du temps utile, et la satisfaction client pour se focaliser sur la valeur ajoutée. Les experts vont accompagner l’implémentation des bonnes pratiques, ce qui va prévenir la plupart des incidents et permettre de rétablir rapidement les dysfonctionnements par les mesures correctives appropriées.

La prestation repose sur un abonnement mensuel, les entreprises et leurs collaborateurs retrouvent ainsi davantage de sérénité et de productivité au travail !

Pour en savoir plus sur nos services ou nous contacter tout simplement…

Inscrivez-vous à notre newsletter

Plus à explorer

Easy News

Les problèmes informatiques contrarient le quotidien des salariés

55% des salariés sont régulièrement confrontés à des problèmes informatiques, selon une récente étude.  Cela n’est pas sans conséquence sur leurs motivations et leur productivité. Les sondés estiment perdre près d’une demi-heure par semaine à cause de lenteurs, de bugs et autres incidents informatiques. Ces ennuis informatiques pèseraient même, pour 58% des sondés, dans leur décision de quitter leur entreprise.

Une demande ? Une question ?

Vous souhaitez en savoir plus sur nos services de prestataire informatique