Pourquoi Microsoft retire-t-il Cortana des app stores ?

Partagez cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

C’est un changement de cap qui fait couler beaucoup d’encre : Microsoft a décidé de retirer son application Cortana des app stores dans de nombreux pays (Royaume-Uni, Australie, Mexique, Chine, Espagne, Inde et Canada) dès fin janvier 2020. Un choix qui pourrait changer les habitudes des particuliers de ces pays mais aussi être synonyme de bonnes nouvelles pour les professionnels du monde entier.

Le choix de Microsoft n’est en effet pas un simple abandon en rase campagne face à l’échec de son assistant personnel sur le marché des intelligences artificielles grand public, où il était largement dominé par Siri et Alexa. C’est avant tout la conséquence d’un changement de stratégie consistant à repositionner Cortana comme un assistant professionnel.

Dans cette optique, il a par exemple été annoncé en novembre dernier que Cortana serait bientôt intégrée à Microsoft Outlook. Elle pourra notamment lire les e-mails et enregistrer des commandes vocales. La nouvelle version de Cortana pour Windows 10, en phase de test chez certains utilisateurs privilégiés, témoigne également de ce recentrage : plus de blagues ou de résultats de recherche Bing (même si ces outils devraient refaire leur apparition « après une petite couche de peinture » selon Microsoft) mais une meilleure intégration avec les autres logiciels ainsi qu’avec l’agenda Microsoft.

Si tous les nouveaux talents de Cortana n’ont pas encore été annoncés, il y a donc fort à parier qu’elle prendra une place croissante dans la vie de nombreux salariés dans les années à venir.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Plus à explorer

Easy News

Les avantages des audits de sécurité informatique

Huit entreprises sur dix ont déjà subi une ou plusieurs cyberattaques. Depuis quelques années, ces attaques sont en augmentation constante. Ces agressions informatiques revêtent de nombreuses formes de la petite panne informatique jusqu’au blocage total de votre SI : risques liés aux mots de passe, perte et vol de données et demande de rançon.

Easy News

Les problèmes informatiques contrarient le quotidien des salariés

55% des salariés sont régulièrement confrontés à des problèmes informatiques, selon une récente étude.  Cela n’est pas sans conséquence sur leurs motivations et leur productivité. Les sondés estiment perdre près d’une demi-heure par semaine à cause de lenteurs, de bugs et autres incidents informatiques. Ces ennuis informatiques pèseraient même, pour 58% des sondés, dans leur décision de quitter leur entreprise.

Une demande ? Une question ?

Vous souhaitez en savoir plus sur nos services de prestataire informatique