logo easy3

HarmonyOS, faisons le point !

Depuis plusieurs années déjà, des rumeurs circulaient sur l'intention de Huawei de créer son propre écosystème applicatif et de concurrencer ainsi Android de Google. C'est aujourd'hui officiel, le géant chinois lance HarmonyOS, un système d'exploitation pour smartphone, téléviseur ou montre connectée. Un choix ambitieux qui peut paraître surprenant mais qui est en réalité contraint par le contexte géopolitique.

Alors que la guerre commerciale que mènent les Etats-Unis et la Chine ne fait que s'intensifier depuis l'arrivée au pouvoir de Donald Trump, celui-ci a placé Huawei au coeur du conflit en qualifiant le constructeur de "problème de sécurité nationale majeur". Huawei a ainsi été placé sur une liste noire et interdit de commercer avec les entreprises américaines. Privé des marchés privés et publics américains, la marque chinoise a donc également dû rompre ses liens avec Google.

S'il est toujours possible pour la marque d'utiliser Android, son PDG a annoncé qu'elle équiperait ses smartphones stars, les P40 et P40 Pro, d'Harmony OS dès 2020 si les sanctions américaines n'étaient pas levées. Ce nouveau système d'exploitation est donc un nouvel atout chinois qui devrait peser dans les négociations commerciales toujours en cours. Reste à savoir si les ventes de Huawei ne souffriraient pas plus d'une telle décision que les résultats de Google...

Partage :
Mentions légales