Contactez-nous au 01 44 09 99 30

Easy Service Informatique Recrute! ESPACE CLIENT

BadRabbit : le nouveau rançongiciel aux grandes oreilles

badrabbit

 

Les rançongiciels se suivent et ne se ressemblent pas. Nous vous parlons régulièrement de ces virus qui s’accaparent vos données avant de vous demander une rançon. BadRabbit fait partie de cette famille de nuisibles dont les stratégies évoluent de jours en jours. Particulièrement destructeur en Ukraine, Russie et Turquie, il arrive désormais en Europe de l’Ouest et touche notamment des entreprises allemandes. Son mode opératoire est d’autant plus dangereux qu’il est simple : pendant la visite d’une page web tout à fait innocente, votre navigateur vous propose une mise à jour d’Adobe Flash Player, une fois téléchargée, cette mise à jour se transforme en un lapin malveillant vous réclamant 0.05 bitcoin (environ 400€ au cours actuel) pour la libération de vos données. Le code de cette petite bête ressemble comme deux gouttes d’eau à celui de son grand frère Petya que nous vous avons présenté il y a quelques mois. Il est cependant bien moins efficace du fait de la négligence de ses créateurs. Peu disponibles pour recevoir les rançons et rendre les données à leurs propriétaires, ils semblent également avoir fait quelques erreurs étonnamment grossières dans la conception de leur bout de code. De toutes façons, vous le savez désormais, il ne faut jamais payer. La seule solution efficace contre ce fléau reste la prévention. Vous pouvez ainsi faire votre part en enseignant autour de vous ce geste simple : n’ouvrir que les pièces jointes d’expéditeurs connus et les mises à jour téléchargées sur les sites des éditeurs. Autres mesures préventives indispensables au bien-être de vos précieuses données professionnelles : des sauvegardes régulières et un pare-feu à jour. En informatique aussi, il vaut mieux prévenir que guérir.

Commentaires